fbpx
Dimanche
Mes routines

Dimanche serein

Comment mes dimanches me permettent-ils de vivre une semaine réussie ?

Il est 19h, c’est dimanche soir… Et comme à chaque fin de semaine, vous avez le sourire aux lèvres, vous êtes détendue.

Votre week-end a été ressourçant et riche en énergie positive.

Vous avez profité au maximum de votre famille, de vos amis.

Vous avez respiré l’air pur de la campagne lors d’une belle randonnée ou visité une exposition ou vous vous êtes adonnée à votre passion, etc.

Vous visualisez précisément la semaine qui s’annonce :

  • Vos repas sont prévus pour toute la semaine,
  • Vos rendez-vous importants sont bien pris en compte (préparation des documents, carnets de santé des enfants, véhicule à amener chez le garagiste…),
  • Vos tâches à accomplir pour alléger votre semaine sont bien identifiées.

Impossible, me direz vous ?

Il faudrait être ma sorcière bien-aimée pour parvenir à ce genre de dimanche soir ?

Et si je vous disais : mais pourquoi pas ?

Quelle est votre réalité ?

Comment vous sentez-vous à l’approche du lundi matin ?

Dimanche

Angoissée à l’idée de reprendre le chemin du travail le lendemain ?

Retrouver votre routine « métro-boulot-dodo » vous effraie, vous inquiète ?

Votre maison est sens dessus dessous, vos enfants ont un devoir à rendre pour le lendemain et ils n’ont pas avancé…

On passe toutes par ces sentiments un. jour ou l’autre.

J’en ai fait les frais, vous pouvez me croire.

J’ai vécu de trop nombreux dimanches avec ce nuage qui restait en permanence au-dessus de ma tête et qui m’empêchait d’y voir clair.

Il était impossible pour moi de profiter pleinement des moments de détente.

Je n’étais pas du tout présente. 

Ce fameux nuage m’accompagnait sans cesse et mon humeur en pâtissait forcément.

Je peux vous dire que devoir me réveiller à 5h30 tous les matins pour monter dans un train bondé et souvent en retard, ne m’enchantait pas beaucoup !

Comment trouver l’énergie dont j’avais besoin dans ces moments-là ?

Et puis avez-vous remarqué les têtes que font certains usagers du train ???

J’avais parfois envie de cirer : « Oh ! Réapprenez donc à sourire, cela fera du bien à tout le monde. »

La semaine commençait bien !

J’en ai eu assez de ressentir cette boule au ventre le dimanche soir, ce mal-être du lundi matin.

J’ai donc pris le taureau par les cornes. Il fallait que ça change.

Je n'avais qu'une certitude : à part moi, personne ne pouvait changer les choses. Je devais comprendre mes angoisses pour mieux les apprivoiser.

  • Me réveiller tôt me faisait peur : j’allais forcément être fatiguée donc grognon avec mon entourage, moins performante au travail, démotivée pour aller faire du sport en rentrant le soir…
  • Reprendre ma routine du travail, les réunions, la lecture des mails reçus pendant le week-end, le téléphone qui sonne alors que j’ai encore le casque de vélo sur la tête !
  • Ne pas être certaine d’avoir prévu et visualisé tous les rendez-vous de la semaine.
  • Prendre conscience que j’avais une fois de plus un plat cuisiné à manger pour le midi, que mon frigidaire était quasi-vide… Bonjour l’hygiène alimentaire !
  • M’apercevoir que je n’avais pas réussi à me détendre alors que tout week-end est censé nous le permettre.

 

Je suis certaine que ces situations vous parlent, et même que la boule au ventre apparaît rien qu’à lire ces lignes.

Miracle morning

Qu’ai-je donc fait après avoir mis le doigt sur le pourquoi de mes angoisses ? Quelles actions ai-je mises en place ?

Grâce à la lecture de livres sur le développement personnel, sur la charge mentale, mon état d’esprit a radicalement changé et évolué vers plus de sérénité. J’ai décidé de reprendre le contrôle de mes dimanches soir.

 

J’avais créé mes propres angoisses. Je pouvais donc inverser la vapeur. 

 

Pour que vos semaines vous ressemblent, pour qu’elles soient synonymes de sérénité, je vous laisse découvrir mes 5 rituels. Laissez-vous guider, inspirer par mes solutions et trouver celles qui vous correspondent afin de chasser vos angoisses du dimanche soir.

1- Le dimanche, nos moments de détente sont bien souvent programmés.

Je vous l’accorde, cela peut paraître un peu trop militaire.

Mais savoir que l’on va aller à tel ou tel endroit nous évite les cogitations, une fois le dimanche venu.

Dans mon agenda, j’ai une liste de nos envies et on pioche chaque semaine la destination qui nous plaît.

Chacun y met du sien pour faire de ce moment, un moment privilégié.

Mais où est l’improvisation, la spontanéité ? me direz-vous.

Elle a toute sa place dans notre quotidien, je vous assure.

L’avantage de ce système est que nos moments de détente sont prévus comme n’importe quelle autre activité et ils passent en priorité pour le bien de toute la famille.

2- Mes repas étant prévus à l’avance, je n’ai plus qu’à sortir du congélateur ce dont j’ai besoin pour le lendemain soir avec les éventuelles consignes de cuisson. Tous les samedis matins, je cuisine mes dîners pour la semaine suivante.

Cela peut paraître simpliste, mais mon mari et moi-même rentrant tard à la maison, je peux vous garantir que ne pas avoir à me creuser la tête pour le menu du soir m’a considérablement allégé l’esprit.

Mes soirées sont devenues beaucoup plus détendues.

3- A l’aide de mon agenda personnel je visualise la logistique familiale de la semaine.… Chaque dimanche soir je sais quels sont les différents rendez-vous programmés la semaine suivante. Cela me permet de préparer les documents nécessaires, de faire un petit rappel au membre de la famille concerné, de vérifier les alertes sur mon téléphone.

4- Puis est venu le temps de changer ma façon d’aborder chacune de mes journées de travail. 

J’arrivais toujours au bureau avec 15 minutes d’avance (les horaires de train ne me laissant pas d’autres choix, ce qui, finalement, m’a été bien utile).

J’ai laissé en mode silencieux mon téléphone professionnel pour me laisser le temps « d’arriver ».

Poser mes affaires, dire bonjour aux collègues, me préparer un café et me connecter à mon ordinateur.

Ces 15 petites minutes me donnaient de l’air et je ne me sentais plus « agressée » dès mon arrivée au bureau.

Cela a changé radicalement ma manière de commencer mes journées de travail.

5- J’ai pris la décision de me lever tôt avec un meilleur état d’esprit et de faire de ce moment un moment privilégié avec moi-même. Après quelques semaines de pratique, je démarrais mes journées avec davantage d’énergie et fière de ce temps que je m’étais accordée

Bye bye les dimanches soir, où je cherchais le sommeil. Avec ces quelques routines, j’ai pu me libérer l’esprit, je profite pleinement de mon dimanche et j’aborde la semaine en toute quiétude.

 
Et chez vous, comment se passent vos dimanches soir ? De quelle(s) action(s) allez-vous vous inspirer ? J’ai hâte de lire vos commentaires et anecdotes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *