Déléguer
Au quotidien,  Organisation

Déléguer oui mais comment ?

5 étapes pour déléguer efficacement 💫

Je visualise aisément les paillettes dans vos yeux rien qu’à penser aux petites pépites que vous allez découvrir et qui vont à coup sûr transformer votre quotidien. 😂

Et vous avez bien raison. Restez lumineuses, pétillantes et croyez en une vie quotidienne plus simple.

En parvenant à déléguer efficacement comme une pro, vous verrez que c’est tout à fait possible.

Fini de faire rentrer vos activités dans 36 heures alors que vous n’en avez que 24 à votre disposition ! C’est le début de la fin pour la procrastination. 💪🏻

Que ce soit dans le monde de l’entreprise ou dans la vie quotidienne, savoir déléguer est la clé pour être efficace et sereine.

    • Oui mais par où commencer ?
    • Comment motiver votre entourage ?
    • Il y a trop de choses à faire. Comment savoir quoi déléguer ?
    • A qui ?
    • Comment lâcher-prise sur ce que vous faites au quotidien ?

Beaucoup TROP de questions qui plombent votre moral et freinent votre passage à l’action !

Soyez rassurée, vous n’êtes pas seule à être inquiète et ne pas savoir par quoi commencer. J’ai bien connu cet état de confusion totale où je ne savais plus vers quoi ni vers qui me tourner.

Heureusement, il existe des solutions pour vous accompagner vers plus de sérénité en délégant une partie de vos tâches de manière efficace.

déléguer

La délégation en 5 étapes.

1- Votre super pouvoir : vos 24 heures.

 

Vous êtes la chef d’orchestre de votre partition de 24 heures. Vous avez la liberté d’en faire ce que vous voulez !

Avez-vous conscience de ce super pouvoir ? Plutôt pas mal, non ? 😉

On est toutes d’accord sur le fait qu’une journée compte 24 heures et que chaque être humain sur notre planète a les mêmes 24h. Le temps supplémentaire ne s’achète pas, même à prix d’or. Nous sommes tous et toutes à égalité sur ce point-là. Ouf, c’est déjà ça 😉.

TARATATA à toutes celles qui froncent leurs sourcils. Je vous assure que nous sommes les seules responsables de ce que nous faisons de nos 24 heures.

A nous de trouver les solutions pour ne pas vouloir faire l’équivalent de 36 heures en 24 heures. Et pour cela, il faut lever le pied et surtout DÉLÉGUER.

Sans aucun jugement, observez-vous à travers la lucarne et notez ce que vous faites réellement de vos 24 heures.

Faites votre auto-analyse et vous comprendrez mieux votre mode de fonctionnement. Visualisez vos comportements, vos réactions et vos besoins sans aucun tabou. Vivez vos émotions, vos ressentis. Après cette analyse, vous saurez ce que vous pouvez déléguer.

2- Changer votre état d’esprit – Trouver votre pourquoi.

 

A votre avis, avant ma prise de conscience et mon changement d’état d’esprit quel était mon quotidien ? Pas terrible… et vous avez raison !

Avant d’être capable de déléguer.

 

J’ai longtemps été une adepte de la phrase « ça ira plus vite si je le fais-moi ! ». Que ce soit à la maison ou au bureau.

Pour moi, déléguer était inutile et une perte de temps puisque je repassais derrière et/ou ce n’était pas fait comme je le voulais.

Grave erreur. J’étais épuisée, très irritable. J’ai cumulé les tâches sans même m’en rendre compte. Je n’avais plus de moment de qualité pour moi.

Je râlais souvent… trop souvent. ☹️. L’ambiance à la maison ou au travail était très électrique.

Je ne supportais plus d’entendre :

      • Il fallait demander et je t’aurai aidé,
      • Je n’ai pas vu qu’il fallait faire ça,
      • On ne t’a rien demandé pourquoi tu l’as fait ?
      • T’es jamais contente,
      • La vaisselle peut attendre demain,
      • Où se trouve ma robe, mon pantalon ?
      • Il n’y a plus rien dans le frigo,
      • Etc…

Je vivais dans un véritable cercle vicieux. Je criais sur mes enfants, me disputais avec mon conjoint, étais difficile avec mes collègues. J’ordonnais au lieu de demander.

Pourquoi étais-je la seule à voir qu’il fallait faire telle ou telle chose ? Je cumulais une charge mentale bien trop importante et je ne savais plus comment m’en sortir.

D’un côté, je voulais de l’ordre dans ma maison, de la productivité au travail et de l’autre, je voulais avoir du temps pour vraiment me ressourcer.

Complètement paradoxal quand je pense à toutes les tâches que je voulais gérer seule en une journée. Cela vous parle ? Je suis sûre que oui 😏.

Je savais que je n’étais pas une superwoman (personne d’ailleurs !) et il fallait absolument que je change mes méthodes d’organisation et mon état d’esprit si je voulais vivre plus sereinement et ne pas y laisser ma santé.

C’est ainsi qu’à bout de nerf, j’ai décidé de lâcher prise et de réfléchir à une solution qui pouvait concilier organisation quotidienne et temps libre de qualité.

Après avoir appris à déléguer

 

De prendre conscience que j’avais la clé pour changer mon quotidien tant personnel que professionnel a été une révélation.

J’ai arrêté d’être dans le contrôle et j’ai pris beaucoup de recul face à la situation que je vivais.

J’ai cessé de dire « ça ira plus vite si je le fais-moi ».

J’ai clairement et calmement exprimé mes besoins aux personnes concernées.

J’ai cessé de crier pour demander de l’aide. J’ai été entendue et écoutée beaucoup plus facilement. Évidemment, me direz-vous ! Qui aime se faire crier dessus ? Personne et moi la première.

Du temps précieux pour moi s’est naturellement libéré pendant mes 24 heures.

3- Qui peut vous aider et quoi déléguer ?

 

J’ai remplacé la question « comment vais-je réussir à tout faire ?» par « qui peut m’aider et comment ? »

J’ai donc expliqué calmement à mon entourage POURQUOI j’avais besoin d’aide sans juger leurs propres actions ou non-actions quotidiennes.

Vivant tous sous le même toit, chacun se devait de participer à son niveau et ses possibilités aux tâches quotidiennes pour le bonheur et la sérénité de tous. C’est aussi une marque de respect les uns envers les autres.

Pour savoir quelles tâches déléguer, j’ai fait un état des lieux de mes activités, analysé mes tâches.

Je suis parvenue à dresser une liste de choses que je pouvais confier à d’autres membres de la famille.

Pour cela, je vous préconise de suivre ce pas à pas long et fastidieux, mais plus que nécessaire :

      • noter tout ce qu’il y a à faire dans le détail pour une journée type,
      • analyser ce que vous pouvez déléguer en concertation avec votre entourage,
      • demander aux membres de la famille ce qu’ils veulent prendre en charge,
      • distribuer et expliquer les tâches à accomplir en leur donnant du sens.

Chaque membre de la famille est ainsi responsabilisé pour le bien de tous.

4- Mise en place et création de routines, d’habitudes.

 

Pour déléguer efficacement mes tâches, j’ai expliqué à chaque personne ce que j’attendais exactement. Sans être directive non plus…

J’ai d’abord laissé le choix aux membres de ma famille de prendre les tâches qui les intéressaient. Ils ont ainsi intégré en conscience leurs nouvelles tâches dans leurs propres routines quotidiennes.

J’ai également mis en place des checklists, des routines pour les tâches plus complexes.

Par exemple, j’ai confié à mes enfants des tâches répétitives comme mettre la table, ranger leur chambre, préparer leurs vêtements le soir… Je leur ai affiché des fiches colorées sur le frigidaire. Plus ludique pour eux et simple à mettre en place.

Quand ils ont grandi, je leur ai expliqué comment plier leur linge et le ranger dans leur penderie. Ensuite est bien évidemment arrivé l’apprentissage du repassage. Là c’est le top !  Ils ne se sont jamais plaints et moi, j’étais grandement soulagée.

Autres exemples : pour les courses au drive, j’ai créé avec son mari une pré-liste de produits courants à utiliser chaque semaine. Nous avons établi une liste de menus pour faciliter nos achats. A tour de rôle nous préparons les repas. Nous avons mis en place un roulement pour le traitement du linge. Etc…

J’ai également automatisé tout ce que je pouvais à l’aide d’outils à ma disposition comme :

      • un agenda pour ne rien oublier et visualiser d’un seul coup d’œil ma semaine, programmer mes blocs temps de détente,
      • simplification de la gestion administrative : prélèvement automatique, classement régulier des papiers,
      • courses au drive,
      • investissement dans des robots multi-fonctions culinaires qui facilitent grandement la préparation des repas.
      • outils de gestion communs comme Trello : idéal pour noter les courses, les menus, les recettes et autres activités familiales à partager. Chaque membre de la famille peut y avoir accès, c’est hyper pratique. Cet outil est très utile pour gérer vos agendas, vos activités tant personnelles que professionnelles,
      • etc…

5- Passage à l’action.

 

Une fois que vous savez QUOI déléguer, A QUI déléguer et COMMENT déléguer, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action. Tout en douceur. Soyez vigilante, comme dans tout changement, allez-y un pas à la fois, un degré de la pyramide à la fois.

Ayez une main de fer dans un gant de velours au départ pour que les choses se mettent en place naturellement.

Donnez-leur une deadline sinon la tâche demandée peut être exécutée dans une semaine ou pas du tout ! Une chambre peut être rangée en 30 minutes comme en une journée… Ce n’est pas le but recherché, loin de là !

Réajustez vos consignes, réexpliquez le cas échéant, mais ne faite jamais à la place du membre de la famille désigné.

A partir d’aujourd’hui faites-leur confiance à 100%.

Vous devez casser vos codes de maman et de femme pressée. Essayez au maximum de vous montrer plus souple avec votre entourage. Votre niveau d’exigence doit également être revu à la baisse. Au moins au démarrage. 😉

Grâce à ces 5 étapes essentielles, vous reprendrez le contrôle de vos 24 heures. Vous aurez du temps de qualité rien que pour vous. Votre environnement familial sera comme vous le souhaitez.

déléguer

✨ Bonus. 💫

 

Je vais être parfaitement honnête avec vous, savoir déléguer et changer son état d’esprit n’est pas simple au début. Il ne suffit pas d’un coup de baguette magique. Les solutions ne sortent pas de la valise de Poppins tout simplement.

Pour être efficace la délégation doit vous permettre de vous dégager du temps et non de vous surcharger. Un des plus grands changements que j’ai opérés a été d’accepter que les choses ne soient pas parfaites. Ce sera votre défi n°1 !

Le sur-contrôle n’est jamais bien loin au début. Lâcher-prise sur les choses que l’on maîtrise parfaitement n’est pas évident.

Nous pouvons avoir un niveau d’exigence élevé et craindre de devoir refaire les choses.

Pour vous aider à lâcher-prise et passer à l’action posez-vous cette question : avez-vous la possibilité de ne pas déléguer ? La réponse est NON.

Votre objectif en déléguant certaines de vos tâches est d’équilibrer et harmoniser vos 24 heures alors soyez convaincue que ce que vous déléguez est utile.

Commencez par déléguer de petites tâches au départ et le reste suivra. Soyez-en convaincue. Souriez et la vie vous sourira.

Vous avez maintenant entre les mains les 5 étapes indispensables pour déléguer efficacement vos tâches au quotidien.

Vous êtes prête à passer à l’action. ✨ Go Go Go Go ✨

Suivez l’ordre de cette pyramide qui vous mènera pas à pas vers la sérénité tout en ayant une organisation qui vous convient.

Partagez en commentaire vos retours sur cette nouvelle organisation.

Et mieux encore, dites-nous comment vos bonnes astuces de délégation rendent votre organisation agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *